Menu
Un chez soi confortable, adapté et économe

Maison Passive

 

Une maison passive est une maison qui est parfaitement isolée, où chaque détail est minutieusement étudié.

 

A tel point que de très faibles apports d’énergie externes suffisent à la chauffer, elle utilise essentiellement des sources d'énergies gratuites (solaire, interne).

 

Elle fonctionne de façon passive.

 

 

La conception d’un bâtiment passif repose sur des principes incontournables :

 

  • Une isolation thermique renforcée, chaque parois (plancher, murs, toiture) est performante
  • Des menuiseries de grande qualité, en triple vitrage, en cohérence avec l'ensemble bâti
  • L'absence des ponts thermiques
  • Une très faible perméabilité à l'air
  • Un système de ventilation à double flux à haut rendement (récupération de chaleur)
  • La captation passive de l’énergie solaire et des sources énergétiques internes
  • Des équipements ménagers de classe énergétique A
  • Un excellent confort été comme hiver 

 

Nos grands principes de construction

 

Des murs maçonnés en pierre ponce et une isolation thermique par l'extérieure assurent, par l'inertie générée, une constance des températures et un confort sans pareil.

 

 

Une isolation thermique renforcée

Les performances thermiques de chaque paroi sont en cohérence, elles doivent toutes être parfaitement isolées.

 

Les planchers bas reçoivent un isolant projeté adapté au sol, résistant à la compression et imputrescible.

 

Les murs sont maçonnés avec des blocs naturels en pierre ponce, ils sont isolés par l'extérieur (ITE), généralement en laine de roche, un enduit, du zinc, du bois viennent, selon l'architecture choisie, personnaliser la construction.

 

Les planchers hauts (les toits) reçoivent des éco-isolants (fibre/laine de bois), capable de garder la chaleur l'hiver et tout aussi efficace pour empêcher la chaleur d'entrée en période estivale pour garantir un bon confort d'été notamment à l'étage.

  

 

 Des menuiseries de grande qualité

Les menuiseries sont des éléments hyper-importants dans la conception passive.

 

Il faut préciser que les meilleures menuiseries restent 6 à 7 fois moins isolantes que vos murs (un double vitrage courant, c'est plus de 12 fois moins!) 

 

Les fenêtres devront obligatoirement être de fabrication soignée, de marque réputée, en triple vitrage.

 

Les caractéristiques thermiques des menuiseries (Uw, Sw) ne dépendent uniquement du vitrage,mais aussi de la matière des dormants et ouvrants et des techniques d'assemblages qui doit limiter les ponts thermiques entre les éléments.

 

Le triple vitrage maintien une température de surface élevée en toutes circonstances, il évite la convection de l'air dans son environnement et garantit ainsi un confort optimum.

 

Il est évident que la surface vitrée orientée au sud sera importante tandis que celle orientée au nord sera extrêmement réduite.

 

Ce sont les parois vitrées qui assurent la plus grande part des apports en chauffage.

 

Les professionnels poseurs seront formés, consciencieux et fignoleurs pour maintenir les performances.

 

 

L'absence de ponts thermiques

C'est le secret pour une construction performante.

 

Isoler un mur seul est très simple, assurer des jonctions sans pertes thermiques entre les éléments de natures différentes l'est beaucoup moins.

 

Le soin et les détails de conception permettent de connaitre à l'avance les techniques d'assemblages.

 

L'isolation par l'extérieur, par exemple, contribue à limiter les ponts thermiques de planchers intermédiaires (plancher d'étage)

 

 

Une très faible perméabilité à l'air

Les éléments du bâti décrits jusqu'à présent, limitent les pertes d'énergie par conduction, mais des déperditions tout aussi importantes sont dues au renouvellement de l'air (ventilation + fuites).

 

Une excellente étanchéité à l'air de l'enveloppe avec un indicateur n50 < 0,6 vol/h (contre 2 à 2,5 pour une maison RE2020) amenuise les pertes dues aux fuites et favorise le bon fonctionnement de la VMC double flux.

 

La ventilation à double flux

Le bâtiment est parfaitement étanche à l'air mais il faut néanmoins respirer dans la maison, et si possible un air sain, c'est le rôle de la ventilation double flux.

 

Elle assure le renouvellement de l'air dans chaque pièce, l'air vicié sortant réchauffe l'air neuf, filtré entant grâce à un échangeur haut rendement.

 

Les débits doivent être parfaitement réglés et adaptés à chaque pièce, c'est une condition sine qua non à son efficacité.

 

 

Le système de chauffage

La parfaite conception de la maison relègue au deuxième plan la technique de chauffage.

 

Le besoin de chauffage est tellement faible (<15 kWh/m²/an) qu'un système simple et peu coûteux est de mise.

 

Une énergie renouvelable comme le bois granulés est parfaitement adapté (modulation du système). Les autres apports en chauffage sont les sèche-serviettes des salles de bains, les appareils ménager (fer à repasser, grille pain, four de cuisson), votre simple présence apporte aussi des calories.

 

L'augmentation du prix des énergies ? On est finalement peu concerné !

 

 

Le confort d'été

Le confort estival dans les bâtiments est vrai sujet aujourd'hui et qui (hélas) devrait s'amplifier dans les années à venir. 

 

Notre conception "ITE et maçonnerie pierre ponce isolante" génère une inertie certaine et indispensable dans un rôle de régulateur thermique.

 

Les pics de températures sont écrêtés par l'effet tampon produit.

 

Les toitures reçoivent des éco-isolants, denses (fibre/laine de bois), très efficaces pour empêcher la chaleur d'entrée en période estivale.

 

On oubliera pas la coupure des apports solaires trop importants l'été, par la mise en oeuvre de casquettes solaires, de volets type BSO par exemple.

 

 

La production d'eau chaude

La production de l'eau chaude sanitaire (ECS) pourrait devenir votre premier poste de consommation énergétique, il faut donc choisir un système performant.

 

On retiendra principalement deux systèmes, le solaire thermique qui utilise les rayonnements solaires et le ballon thermodynamique qui utilise les calories contenues dans l'air.

 

 

Les autres consommateurs d'énergie

Pour rester cohérent, il ne faudra pas négliger les appareils ménager qui seront de classe énergétique A.

 

On n'oubliera pas non plus l'éclairage avec des systèmes à LED indispensables.

 

 

Sinon...

On peut ouvrir les fenêtres ? Oui, bien sûr, si vous voulez, mais la ventilation vous garantit un air sain et parfaitement renouvelé.

 

Il doit y avoir des différence de température entre les pièces ? Non, c'est justement une des caractéristique d'une maison passive, l'homogénéité des températures.

 

ça coûte plus cher ? Euh ! plus cher que quoi ? Qu'une maison moins bien ? Oui, un peu, mais elle ne coûtera presque rien en fonctionnement

 

Et pourquoi pas une maison à énergie positive ? Et oui, de simples panneaux solaires photovoltaïques en auto-consommation permettent de couvrir une grande part des besoins électriques de fonctionnement.

 

 

 

Témoignages
  • avis avis avis avis avis

    "Un grand merci à vous pour avoir réalisé l'aménagement de mes combles, travail soigné et finitions parfaites. Continuez comme ça..."
    Ludovic J.
Galerie photos
3, rue Clément Ader - 35150 Janzé

02 23 31 03 16

06 31 49 30 19

Contact